Deux nouveaux scaphandres au Musée de l'Air et de l'Espace

Deux superbes répliques d'équipements spatiaux américains sont désormais visibles dans le hall de l'Espace du Musée de l'Air et de l'Espace de Paris-Le Bourget : un scaphandre de marche lunaire de type "A7LB" (le même que celui utilisé par le dernier homme sur la Lune, Eugene Cernan, lors de la mission Apollo 17 en décembre 1972) et un scaphandre de sortie extravéhiculaire "EMU" (Extravehicular Mobility Unit) contemporain, utilisé depuis la navette ou la station spatiale internationale. Ces objets extrêmement fidèles aux vrais modèles de vol ont été réalisés en quatre mois pour le compte du Musée par la société américaine Guard Lee, basée en Floride, et acheminés par bateau au mois de mai.