Accueil

Biographie de Charles A. LINDBERGH


4 février 1902
Naissance de Charles A. LINDBERGH à Detroit (Michigan)
1920
Entre à l'Université du Wisconcin, section mécanique.
9 avril 1922
Baptême de l'air comme passager. Il apprend ensuite à piloter avant d'interrompre ses cours pour entretenir un avion de démonstration aérienne. Acrobate, il lui arrive de marcher sur les ailes pour attirer l'attention et de sauter en parachute.
Avril 1923
Achète un Curtiss "Jennie" à bord duquel il effectue son premier vol solo et devient pilote de démonstration à la demande.
19 mars 1924
Engagé comme cadet de l'US Army Air Service à Brooks Field, Texas, où il entame une formation rigoureuse.
Mars 1925
Lindbergh est breveté à Kelly Field, Texas.
Novembre 1925
Devient lieutenant dans la Missouri National Guard à Saint-Louis et rejoint simultanément la Robertson Aircraft Corporation où il organise techniquement la ligne postale Saint-Louis / Chicago.
15 avril 1926
Inauguration de la ligne. Elle exige du pilotage de nuit, par tous les temps. Lindbergh doit abandonner son avion en vol à deux reprises.
Septembre 1926
Envisage de concourir pour le Prix Orteig de $25 000 attribué au premier vol New-York - Paris ou inversement. Formation de l'organisation "The Spirit of Saint-Louis" composée de dix membres qui soutiennent financièrement Lindbergh.
25 février 1927
Lindbergh commande à Ryan un avion spécial dérivé du M-2, le NYP, pour New-York - Paris.
28 avril 1927
Premier vol du Ryan NYP baptisé "Spirit of Saint-Louis".
20 mai 1927
Décollage du "Spirit of Saint-Louis" depuis le Roosevelt Field de New-York à 7h52 heure locale.
21 mai 1927
Lindbergh atterrit au Bourget à 22h22, heure locale, après un vol de 33 heures 30 minutes.
23 mai 1927
Réparation du "Spirit of St Louis" par la CIDNA, une des futures composantes d'Air France.
1928
Conseiller technique de la T.A.T. qui deviendra TWA.
1929
Conseiller technique de PAN American Airways et du Ministère du Commerce.
1942 - 1945
Participe à la mise au point des B-24 "Liberator" puis du F4U "Corsair". Bien que civil, Lindbergh combat dans le Pacifique à bord de "Corsair" (attaque au sol) et de Lockheed P-38 "Lightning" (chasse). Il enregistre une victoire aérienne.
1945 - 1960
Tout en conservant ses activités dans l'aviation commerciale, il devient général de réserve. Il organise le programme de formation des pilotes de jets puis participe au développement des missiles nucléaires.
4 mai 1963
Lindbergh choisit le Dassault "Mystère" 20 comme avion d'affaires de la Pan Am, ce qui permet de lancer la série rebaptisée "Falcon" qui s'est développée jusqu'à maintenant.
1963 - 1974
Lindbergh prend fait et cause pour l'écologie. Dans sa défense de l'environnement, il se révèle un farouche opposant du transport supersonique.
26 août 1974
Mort de Charles A. Lindbergh.

© M.A.E