DIRIGEABLE GIFFARD
Henri GIFFARD (1825-1892)
Maquette au 50ème réalisée en bois
L 87 cm, l 25 cm, H 50 cm Poids: 7 kg
INV : 2100

Henry Giffard se lance dans la recherche de l’un des problèmes techniques les plus fascinants de son époque : la dirigeabilité des aérostats. Il construit son premier dirigeable long de 44 mètres, d’une capacité de 2 500 m3. L’appareil est équipé d’une machine à vapeur qui, au moyen d’un cylindre vertical, actionne une hélice à trois pales. A bord de son dirigeable, Giffard s’envole de l’Hippodrome de Paris le 24 septembre 1852. Il décrit quelques grands cercles dans l’air et atterrit à Elancourt près de Trappes. Malgré un vent assez fort, une puissance trop faible, il parcourt 28 km à la vitesse de 6 km/h.


97 Ko

97 Ko
GENERATEUR D’HYDROGENE RENARD
Capitaine RENARD (1847-1905)
Objet métal et bois
1886

Lors de la création du centre d’aérostation militaire de Chalais-Meudon, en 1877, le capitaine Renard imagine les matériels nécessaires à l’équipement immédiat en ballons captifs des compagnies d’aérostiers. La fabrication de l’hydrogène en campagne et de façon massive, est l’un des problèmes fondamentaux. Renard invente un principe appliqué à des appareils à circulation continue. Des procédés sont expérimentés comme la gazéine (glycérine-soude), en 1880. Un générateur d’hydrogène fonctionne ainsi sur une voiture hippomobile pour suivre les compagnies d’aérostiers.

REGISTRE DES PV DE L’AERO-CLUB DE FRANCE
Aéro-club de France
Archives
1899
24 cm x 35 cm
Dépôt A.C.F.

Le conseil d’administration de l’Aéro-club de France tient sa première réunion le 28 janvier 1899, soit moins d’un mois après sa création. A cette occasion, la liste des membres fondateurs est clôturée et le registre des adhésions des membres titulaires, ouvert. Au mois de février, l’association compte déjà 200 membres. Les réunions se tiennent provisoirement au siège de l’Automobile-Club, place de la Concorde.


92 Ko

93 Ko

102 Ko
TICKET D’ENTREE DE L’EXPOSITION UNIVERSELLE
Archives
1900
10 cm x 10 cm
INV : Collection DOC MAE

Pendant l’Exposition Universelle de 1900, il est organisé dans l’annexe de l’Exposition à Vincennes, des concours d’aérostation. Ils comprennent des courses de ballons libres mais également des concours se rattachant à tout ce qui a un lien avec l’aérostation : concours de photographie en ballon, montgolfières, cerfs-volants, ballons historiques.

Fiche 1