Page d'accueil  > Actualités  > Concorde 40 ans  > Concorde 1-03-2009

Concorde 40 ans

Dimanche 1er mars 2009, Cap Avenir Concorde a organisé une journée commémorative de rencontres à l'occasion du 40ème anniversaire du 1er vol Concorde. Le musée de l'Air y était présent : compte rendu en détail. Cliquez sur les images pour les agrandir.

La journée a démarré -tôt pour un dimanche matin- par un petit discours d'entrée en matière en présence de pilotes et navigants qui ont participé aux essais Concorde. André Turcat, Henri Perrier et Michel Rétif (photo de gauche, de d. à g.) étaient à bord du prototype Concorde le 2 mars 1969 lors de son vol inaugural. Ils se tenaient là, tous les trois, comme de véritables monuments, aux côtés de Jean Pinet, le 1er pilote d'essai a avoir passé la vitesse du son aux commandes du supersonique.

Il paraissaient vraiment émus, comme il y a 40 dans le même aérogare, lors de la conférence de presse qui a eu lieu après ce 1er vol, presque au même endroit... Des membres d'équipage Anglais se sont aussi spécialement déplacés pour l'événement (photo de droite, de g. à d. Dave Mc Donald, Roger Mills et Peter Philips).

André Turcat était la vedette de la journée. Même s'il n'a pas été le seul, bien entendu, à écrire l'histoire de Concorde, étant le premier pilote à avoir fait décoller l'avion, il représente un symbole incontestable.

Agé de plus de 40 ans en 1969, il a encore participé très activement aux débats, avec beaucoup d'humour. Puis, c'est avec une grande générosité et une infinie gentillesse qu'il a dédicacé ses livres, entouré par la foule qui était venue le saluer.

Dès 9h30, lors de la première conférence sur le développement et les essais, il régnait une ambiance extra-ordinaire, au sens premier du terme. Nous étions en présence de quelques hommes -André Turcat, Michel Rétif, Jean Pinet, Henri Perrier, Yves Pingret, Dudley Collard, Peter Holding (mécanicien d’essais du 1er vol du prototype Concorde britannique 002), Jean Rech, Jacques Raulet et Gilbert Corrégé- qui ont tout simplement participé à l'écriture d'un chapitre important de l'histoire de l'aéronautique... Respect et admiration étaient palpables dans les yeux de l'assistance.

Ensuite, la parole était donnée à la maintenance Air France, avec la participation de Jean Michel Rougier (27 ans au service maintenance Concorde), Dominique Taillet, et Alexandra Jolivet -en jaune sur la photo- qui maintient "en vie" le Concorde F-BTSD exposé au musée de l'Air et de l'Espace.

En écoutant les interventions se succéder, on percevait la tristesse des propos : tous regrettaient l'arrêt des vols de Concorde. Voix hésitantes, "boule" dans la gorge, encore très émus, on sentait bien qu'ils faisaient battre le cœur de l'avion, qu’ils étaient acteurs de la "vraie" vie de Concorde. Et Alexandra de rajouter "les Anglais, eux, ont eu la chance d'avoir un sursis de 5 mois" : tout est dit.

Lire la suite > Seconde partie de journée

Vers le haut

Visiter Concorde

Forfait avions

Plus d'infos sur Concorde

Concorde F-WTSS Prototype

Concorde F-BTSD Sierra Delta

Lettre d'information

Recevoir régulièrement des nouvelles du musée de l'Air et de l'Espace.

Participer

Une idée, une suggestion, un avis ? Rejoignez la communauté du musée de l'Air sur facebook...
Ajouter à vos amis
Rejoindre le GROUPE
Devenir fan de la PAGE

Musée de l'Air et de l'Espace, entrée gratuite. Vous n'irez jamais aussi loin qu'à six kilomètres de Paris.